Tous les textes du philosophe Daniel Bensaïd.

Daniel Bensaïd

2006

Le spectacle, stade suprême du fétichisme de la marchandise

Fétichisme, spectacle, simulacre

Marx, Debord, Baudrillard

Cercle vicieux sans issue de la domination (et du fétichisme) absolus

1968 : année charnière
– Marcuse et l’homme unidimensionnel.

– Du premier au second Debord.

Aujourd’hui, radicalité héroïque face à une domination systémique sans dehors. La mondialisation libérale parachève la logique de la domination, ne laisse de possibilité qu’à la résistance interstitielle ou au baroud esthétique alors que l’art lui-même semble avoir perdu sa fonction critique.

– Opacification du monde : le gréviste et l’usager (Barthes), le salarié et l’actionnaire, le privé et le public.

– Schizophrénie : la démence du fétiche (in Grundrisse)

Les discours de la reproduction
– Bourdieu, des Héritiers à la Domination masculine, la boucle de la reproduction.

– Foucault, de la discipline à la société de contrôle. Le biopouvoir est partout (Agamben).

– Surya et la domination totale. Game over. Vision infernale de l’éternité marchande : « l’art contemporain qui sait ne plus pouvoir s’accomplir hors du capital, lequel n’a plus d’autre dehors que celui que lui offre l’art », parachève sans dehors « la domination dans sa totalité accomplie ». Plus rien qui ne « puisse faire pièce à la domination ».

Les conséquences
– Déréalisation du monde : du spectacle au simulacre (Baudrillard de l’économie politique du signe à la simulation en passant par la société de consommation ; Honneth ; strorytelling et l’écrasement de la raison critique comme confirmation de Marcuse).

– Éclipse de la politique. Bouleversement des conditions spatio-temporelles et la gouvernance comme technique du pouvoir, expertise, évaluation, gouvernement sans politique.

– L’impasse stratégique, la rhétorique de la résistance et de l’anti-pouvoir, la posture de radicalité sans politique (entre esthétique et moraline). Holloway, Day et autres…

Les issues
– Les pratiques.
– La crise.
– Le parti.

Plan général

Le monde enchanté du capital et le bal masqué des marchandises
– Marx et le chapitre sur le fétichisme.
– La sainte trinité.
– La démesure et la folie.

Fétichisme et réification
– De Lukacs à J.-M. Vincent.
– Benjamin et Kracauer, fantasmagories et féeries de la modernité.
– Lefebvre critique de la vie quotidienne.
– La controverse Artous/Tombazos.

Du situationnisme critique au situationnisme sénile
– Le triomphe du spectaculaire.
– De la ville à la zone.
– L’art édenté.
– La fin des avant-gardes.
– Annexe : des nouvelles misères en milieu étudiant.

L’homme unidimensionnel
– Désublimation répressive.
– Société administrée.
– L’art ornemental.
– Le logos communicationnel et la raison critique.
– Roland Barthes et la mythologie de la modernité.

Jameson lecteur d’Adorno

Du spectacle au simulacre
– Baudrillard et la société de consommation.
– Simulacre et simulation.
Storytelling

Bibliographie

– Alfonso Iacono, Le Fétichisme, histoire d’un concept (Puf, 1992).
– Sigmund Freud, Totem et Tabou (Payot).
– Karl Marx, Les Manuscrits de 1844 (Garnier-Flammarion).
– Karl Marx, Livre I du Capital, chapitre I, 4 : « Le caractère fétiche de la marchandise et son secret ».
– Karl Marx, Livre III du Capital, septième section (« Les revenus et leurs sources » et en particulier le chapitre XVIII : « La formule trinitaire »).
Lignes 31, mai 1997, Guy Debord.
Lignes 23/24, novembre 2007.
– Antoine Artous, Le Fétichisme chez Marx (Syllepse, 2006).
– Stavros Tombazos, Fétichisme et forme valeur (Contretemps, n° 20, sept 2007).
– Stavros Tombazos, Fétichisme et réification (Contretemps n° 21, février. 2008).
– Isabelle Garo, Marx, une critique de la philosophie (Points Seuil, 2000).
– Daniel Bensaïd, Marx l’intempestif (Fayard, 1995).
– Daniel Bensaïd, La Discordance des temps (La Passion, 1995).
– Georg Lukacs, Histoire et conscience de classe (éditions de Minuit, 1960).
– Axel Honneth, La Réification. Petit traité de théorie critique (Essais Gallimard, 2007).
– Guy Debord, Œuvres (Quarto Gallimard, 2006).
– Jean-Marie Vincent, Fétichisme et société (Anthropos).
– Anselm Jappe, Guy Debord (Grasset, 2001).
– Anselm Jappe, L’Avant-garde inacceptable (Lignes, 2004).
– Giorgio Agamben, Moyens sans fins, Rivages poche, 2007.
– Michel Surya, De la domination 1. Le capital, la transparence et les affaires (Farrago 1999),
– Michel Surya, De la domination 2. De l’argent. La ruine de la politique (Payot 2000).
– Michel Surya, De la domination 3. Portrait de l’intellectuel en animal domestique (Farrago 2000).
– Michel Surya, De la domination 4. Portrait de l’intermittent du spectacle en supplétif de la domination (Lignes, 2007).
– Jean Baudrillard, Pour une critique de l’économie politique du signe (Tel Gallimard 1976).
– Jean Baudrillard, La Société de consommation (Folio).
– Jean Baudrillard, Simulacre et simulation (Galilée).
– Christian Salmon, Storytelling (La Découverte, 2007).

Haut de page