Tous les textes du philosophe Daniel Bensaïd.

23. Légitimation de la propriété par le travail

« C’est pourquoi les juristes ont dû abandonner la théorie du droit d’occupation “pour s’attacher à celle qui fait naître la propriété du travail [1]”. Cette légitimation de la propriété par le travail est en effet au cœur du traité sur le gouvernement civil de
Locke. […] Proudhon réplique en substance que si le travail fonde le droit de propriété, nul ne devrait pouvoir en être dépossédé. Or, fonder le droit à la propriété privative sur le travail ne peut être un principe universalisable. La propriété exclusive des uns a en effet comme corollaire nécessaire la privation de propriété des autres. Pourquoi, demande Proudhon, “le bénéfice de cette prétendue loi restreint au petit nombre est-il dénié à la foule des travailleurs” ? […] Question assassine ! À laquelle il donne lui-même la célèbre réponse : “La propriété, c’est le vol ! Voilà le tocsin de 93 ! Voici le branle-bas des révolutions !” », p. 46-47.

 

Retours

Dictionnaire

Parcours de dominantes

Actualité de la dépossession

Notes

[1] Proudhon.