Tous les textes du philosophe Daniel Bensaïd.
Mai si !

Mai si !

1968-1988, rebelles et repentis

Daniel Bensaïd, Alain Krivine

1988

Éditions La Brèches,
1988, 224 pages

Mai 68 reste l’événement des vingt dernières années qui a le plus marqué les Français. Nous n’avons pas voulu tisonner ici des souvenirs mais entrer dans le passé et remonter à ces possibilités étouffées, à ces « faits inaccomplis » dont il rayonne encore.

Par ce retour à l’événement, nous n’avons pas cherché à esquiver les années de déchirures, amères et fécondes, qui nous en séparent. Pour fonder aujourd’hui l’actualité d’un projet révolutionnaire, il fallait rendre compte d’une trajectoire, dérouler le fil d’Ariane, politique et historique, qui nous oriente dans les labyrinthes de ce temps, quand tant d’autres ont renoncé, fatigués de se cogner aux mythes et aux fétiches.

« Continuons le combat ? » Parole tenue. Puisque le sens du passé reste l’enjeu des luttes présentes et futures, nous avons enfin voulu dire comment nous préparons l’avenir, avec quelle « suite dans les idées ». Des idées de résistance contre les accommodements, d’hérésie contre le retour des orthodoxies, de rébellion contre les trafics d’indulgence et le commerce des repentirs.

Non, nous ne nous sommes pas trompés d’histoire d’amour. La transformation révolutionnaire de la société n’est pas moins nécessaire qu’il y a vingt ans. Elle est peut-être plus difficile, mais plus urgente encore.