Tous les textes du philosophe Daniel Bensaïd.
Une radicalité joyeusement mélancolique

Une radicalité joyeusement mélancolique

(textes 1992-2006)

Daniel Bensaïd

2010

Éditions Textuel, Paris
220 pages

Figure du Mouvement du 22-Mars en Mai 68, puis de la LCR (Ligue communiste révolutionnaire) et du NPA (Nouveau parti anticapitaliste), Daniel Bensaïd (1946-2010) est aussi un philosophe. Un philosophe qui a défriché des pistes originales pour un marxisme ouvert, récusant les impasses totalitaires d’hier. Au-delà même du marxisme, il a fourni une contribution majeure à une pensée de l’émancipation pour le XXIe siècle.

Ce recueil de textes, allant de 1992 à 2006, offre une palette inédite des problèmes diversifiés que Daniel Bensaïd a été amené à traiter les vingt dernières années de sa vie. Il suit le fil d’une mélancolie radicale et joyeuse, de l’obstiné « pari mélancolique » pour un autre monde contre les illusions d’une prétendue éternité du capitalisme. Quatre personnalités historiques émergent de ces sentiers anticonformistes : Auguste Blanqui, Karl Marx, Charles Péguy et Walter Benjamin. Un rapport critique au thème de « l’engagement intellectuel » se dessine. De nouvelles questions, comme celle de l’écologie politique, font leur entrée.

Daniel Bensaïd y révèle tout à la fois une profondeur philosophique, une acuité politique et un style littéraire.

Ces textes ont été choisis et sont présentés par Philippe Corcuff, sociologue, ami de Daniel Bensaïd et également membre du NPA.