Échos à l'actualité

Pas seulement

Daniel Bensaïd n’était pas seulement pour nous un auteur unique, toujours disponible, enthousiaste et original. Il était aussi un personnage central pour comprendre le paysage intellectuel et politique où nous sommes plongés. Cette place, il l’occupait par son expérience et son érudition mais peut-être plus encore par sa manière fraternelle de rire, d’écouter et d’encourager. 
Il associait deux régimes de qualités qui ne vont pas souvent ensemble : la conviction militante et le sens des nuances, le courage politique et l’indulgence amusée. 
Daniel, sa belle gueule, son accent de Toulouse, sa silhouette fragile – ces images sont pour toujours des nôtres. 
Eric Hazan, La fabrique éditions

Lire la suite
Premiers regards sur Daniel Bensaïd
Parcours Tout le dictionnaire
à lire ou à relire

Le scandale permanent

Théâtre d’ombres Fin de l’onde longue expansive de l’après-guerre, révélations sur l’ampleur du goulag, déchirure cambodgienne, puis révolution iranienne et début de la réaction néolibérale : vers le milieu des années 1970, la scène mondiale commença à pivoter. Les protagonistes de la guerre froide – capitalisme contre communisme, impérialisme contre libération nationale – s’effaçaient devant […]

Lire la suite

Télévision : assainissement ou normalisation ?

Le pouvoir a pris le scandale au bond. Et sans tarder. Le rapport Griotteray-Le Tac proposait dans sa conclusion la création d’une « haute autorité, ayant seule qualité pour gérer le patrimoine audiovisuel ». Cette haute autorité devait, selon le rapport, « s’affirmer comme le garant du service public assuré par l’ORTF […] et comme […]

Lire la suite

Lenine ou a política do tempo partido

Na onda de antimarxismo que acompanhou a ofensiva liberal dos anos 1980, a estatura de Marx permanecia suficientemente imponente para que pudéssemos ter certeza de um regresso à graça, de uma reabilitação editorial e académica, com a condição de ser numa versão light, sem o lastro de sua carga subversiva. Podia-se mesmo esperar alguma indulgência […]

Lire la suite

L’histoire nous mordillait la nuque

Pour tous ceux qui l’ont connu, nous reproduisons ce passage d’Une lente impatience où Daniel Bensaïd évoque – relatant son premier voyage dans l’Espagne franquiste de 1972 – sa rencontre avec le Moro – Romero Baeza Miguel – décédé le 26 janvier 2014.« Que la tierra te sea leve » – « Que la terre te soit douce […]

Lire la suite
Tous les articles de Daniel Bensaïd
Vidéos et podcast Tous les contenus multimédia
Livres Toute la bibliograhie