Tous les textes du philosophe Daniel Bensaïd

Éloge de la politique profane comme art stratégique

« Le bouleversement des conditions spatiales et temporelles de la politique, de ses inscriptions territoriales comme de ses rythmes de délibération et de décision, menace – provisoirement peut-être – d’inverser la logique de sécularisation caractéristique de ce qui s’évoque vaguement sous le nom de “modernité”. La politique profane rechuterait ainsi dans les brumes du sacré et retournerait au giron de la théologie. C’est un tel renversement que doivent faire redouter les prêches de croisade présentant la guerre globale, “humanitaire” ou “éthique”, comme une nouvelle guerre sainte. Contrairement à ce que proclame volontiers l’opinion journalistique, il ne s’agit nullement de guerres d’un autre âge ou de vieux démons, mais bien de l’archaïsme fiché au cœur de la modernité agonisante. Tel est le péril qui nous guette, dès lors que les classes se décomposent en masse et les peuples en tribus.

[…] Vous ne voulez plus des classes, ni de leur lutte ? Vous aurez les plèbes et les multitudes anomiques. Vous ne voulez plus des peuples ? Vous aurez les meutes et les tribus. Vous ne voulez plus des partis ? Vous aurez le despotisme de l’opinion ! »
Éloge de la politique profane

 

Pour recevoir les informations sur le site, il vous suffit de nous transmettre votre adresse mail.

Contact :
assosdanielbensaid@gmail.com